Adhérer

Nos missions

Les lignes d’action 2019
pour la CPME Moselle

Discours de Fabrice Genter, Président
18 mars 2019

Chers Amis,

2019 est une année qui s’éclaire de multiples facettes. Les mutations liées à la technologie se poursuivent à grand pas, la sociologie évolue elle aussi très vite. En France, nous sommes confrontés à un paradoxe : une situation économique plutôt satisfaisante et des mouvements de grogne qi se manifestent, certains allant dans des violences inacceptables comme le weekend dernier. Redisons le à nouveau, il est temps que ces manifestations « gilets jaunes » cessent, elles ne respectent plus les valeurs de notre république. Et comme l’a démontré l’enquête menée auprès des commerçants mosellans, elles détruisent de l’activité.

Autour de nous, dans le monde, les frottements entre les Etats se font jour en permanence. A ce nous ne pouvons intervenir.

Mais à d’autres, OUI.

Aussi, je vous propose de placer cette année 2019 pour nos  12 000 entreprises de la CPME Moselle, de tous les secteurs d’activité : BTP, industrie, commerces, services, sur une ligne forte :

« Ensemble, construisons l’avenir ! »

Nous allons travailler cette ligne sur 3 axes engagés et qui correspondent à notre ADN d’entrepreneurs locaux qui investissent et créent de la richesse sur notre territoire :

Axe 1 : toutes les générations d’entrepreneurs ensemble

Axe 2 : jouer local

Axe 3 : PME, entreprises citoyennes

 

Axe 1 : toutes les générations d’entrepreneurs ensemble

Le Club Jeunes entrepreneurs s’est mis en place, s’est réuni et c’est lui qui est au centre de notre assemblée d’aujourd’hui, avec ses propositions, ses actions.

Nous l’avons fait !!!

Merci à toutes celles et tous qui y ont contribué.

Je dois dire que c’est pour moi un immense bonheur de pouvoir travailler avec eux, à leur côté. Ils vous présenteront tout cela. Sur le fond, nous matérialisons une idée forte : donner à chacun toute sa place, partager les expériences et les savoir-faire.

En plus du Club Jeunes Entrepreneurs, nous avons créé un nouvel espace pour les entrepreneurs retraités, qui ont tant à donner.

Au travers de l’évolution de nos structures, nous intégrons l’évolution sociologique en cours, dans un esprit de lien intergénérationnel, de partage et de volonté commune de réussir.

 

Axe 2 : jouer local

Nous ne pouvons agir sur l’échelon international. En revanche, pour tout ce qui touche notre territoire, à nos villes, à la Moselle et au Grand Est, nous avons la possibilité, vu le poids de nos entreprises et de leurs collaborateurs, d’y imprimer notre marque.

Le lien de nos PME et de leur territoire imprègne notre quotidien.

Alors investissons encore plus cet espace, disons ce que nous voulons pour son avenir et agissons.

Devant nous, nous avons des dossiers chauds :

  • Les mobilités et l’A31bis ;
  • Le co-développement avec le Luxembourg, qui doit réellement se mettre en route ;
  • L’évolution de la région Grand Est, avec la nouvelle Collectivité alsacienne qui vient de passer en Conseil des ministres

Nous sommes attachés à la région Grand-Est, c’est clair. Mais ce que l’Alsace va obtenir en terme de compétences supplémentaires, les autres départements de la région doivent pouvoir l’obtenir afin de garder l’équilibre entre tous.

Pour la Moselle, nous voulons aussi pouvoir gérer :

  1. Le transfrontalier
  2. Le bilinguisme
  3. L’attractivité

Nous demandons aussi à la région Grand-Est que la Moselle figure dans les destinations touristiques retenues, comme c’est le cas pour les Ardennes, les Vosges, l’Alsace, la Lorraine et la Champagne.

La Moselle a son identité, sa marque MOSL, elle est reconnue comme telle en Europe. Elle apporte une offre touristique considérable sur tout le territoire avec des sites comme Center Parc, Amnéville, le Centre Pompidou, la ville de Metz et bien d’autres.

 

Axe 3 : PME, entreprises citoyennes

Nos PME, avec leurs collaborateurs, apportent directement par leurs investissements, les emplois créés, à la vie de nos concitoyens.

A ce titre, elles démontrent leur engagement citoyen. Au travers des 350 mandats que nous gérons à l’URSSAF, la CPAM, les tribunaux de commerce, les conseils de Prud’hommes, à la CARSAT qui gère les retraites, nos mandataires marquent au quotidien leur contribution.

C’est vrai aussi dans le domaine de l’apprentissage, nous voulons le voir renforcé.

Nos PME sont de longue date engagées dans la proximité et le développement durable. Alors continuons à prendre part à toutes les discussions, aux dossiers en cours.

Mes amis, en disant cela, nous parlons de l’avenir, pour tous.

Je vous invite à vous y engager à fond, sur tous les sujets.